Notre adresse

Contactez nous

1242 Boul. Marcotte

Roberval (Québec)

Canada, G8H 2P2

TEL:    1 418 515-4616

E-MAIL:  quebecphotogravie@gmail.com

Nous acceptons

Show More

Suivez nous

  • Facebook Reflection
  • Instagram

© 2012-2020 Québecphotogravie, Tous droits réservés

Un Pic... mineur ou chevelu?

March 13, 2018

Les deux sont parfaitement adaptés à la vie arboricole. Leurs pattes sont fortes et pourvues de 4 doigts opposables deux à deux, terminés par des griffes robustes.

 

Pour les différencier, hormis la grosseur de l’oiseau, le bec ! Celui du pic chevelu est plus long que le demi-diamètre de la tête de l’oiseau, il est grisâtre et de façon générale il semble gros par rapport à l’ensemble. Celui du pic mineur est plus petit que le demi-diamètre de la tête de l’oiseau, il est noir et de façon générale il semble petit par rapport à l’ensemble.

 

Pic chevelu (mâle).

Remarquez, la tâche rouge caractérise le mâle.

La grandeur du bec par rapport à la tête, la blancheur de ses rectrices externes caractérise l'espèce.

 

Un deuxième point permet, dans certains cas, de confirmer l’identification. Les rectrices (plumes de la queue) externes du pic mineur sont blanches avec des barres ou des points noirs. Dans le cas du chevelu elles sont entièrement blanches.

 

Pic mineur (femelle)

Remarquez, la petitesse du bec par rapport à la tête et les tâches noires sur les rectrices externes (sous la queue), caractérise l'espèce.

 

Maintenant que nous savons les distinguer, attardons-nous sur chacun d’eux !

 

Pic chevelu – Leuconotopicus villosus

 

Plus forestier que son petit cousin le mineur, le pic chevelu a un régime alimentaire constitué à plus de 75% d’insectes. Larves de coléoptères, fourmis et chrysalides ont sa préférence, mais on trouve aussi des fruits et des graines dans son régime. Aux mangeoires, il fréquente assidûment le dépôt de suif et le plateau de graines de tournesol. Son vol est rapide et bruyant. C’est un des pics les plus prolifiques en Amérique du Nord !

 

Pic Mineur – Dryobates pubescens

 

Ressemblant au chevelu mais plus petit, le pic mineur préfère les milieux ouverts mixtes à dominante feuillus.

 

Deux faits remarquables concernant le comportement du pic mineur. Les mâles et les femelles de cette espèce n’utilisent pas les mêmes parties des arbres pour rechercher leur nourriture : les mâles choisissent toujours de prospecter à l’étage supérieur de la forêt où les branches sont petites et confinent les femelles à une prospection dans l’étage inférieur de la forêt sur les troncs et les grosses branches basses. Pourquoi un tel comportement ? J’ai bien sûr quelques idées… Mais si vous pouvez l’expliquer, je suis preneur.

 

Un deuxième fait important est relié à l’accès à une cavité pour la reproduction. Le pic mineur fait face à beaucoup de compétition pour garder la cavité qu’il a choisi ou souvent même creusée pour élever sa nichée. Le pic chevelu et l’écureuil sont dominants et le pic mineur doit toujours leur laisser la place. Ce problème semble insoluble ! Dans les faits, c’est sa petite taille qui lui permet de le résoudre. Contrairement à ses deux concurrents qui ont besoin d’arbres matures pour prospérer, il n’a besoin que d’un arbre de 10 cm de diamètre pour y creuser la cavité capable d’accueillir sa nichée. Sa capacité d’utiliser des arbres d’un si petit diamètre lui permet de prospérer dans des milieux qui n’intéressent même pas encore ses deux principaux concurrents. 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Un Pic... mineur ou chevelu?

March 13, 2018

1/7
Please reload

Posts Récents

February 23, 2018

February 13, 2018

January 23, 2018

January 16, 2018