La puce des neiges

Puce des neiges | Hypogastrura nivicola

De couleur bleu indigo foncé, de la taille d’un grain de poivre, de son vrai nom collembole nivicole. On l’observe sur la neige au printemps ou lors de jours d’hiver très doux. Parfois très abondants, ils sortent de la couche d’humus et de la mousse dans lesquelles ils vivent, traversent la couche de neige et viennent à sa surface pour se nourrir. Leur alimentation est diversifiée : algues microscopiques, champignons, bactéries, pollen, rotifères et nématodes sont au menu.

Cet insecte survit à l’hiver parce qu’il est capable de métaboliser une protéine riche en glycine, qui joue le rôle d’antigel permettant de limiter la taille des cristaux de glace dans son organisme, et ce jusqu’à – 6 C. Cela lui permet d’affronter des températures dans l’environnement de – 60 C sans problème.

Bien que très petit, le collembole ninicole joue un rôle très important dans la décomposition de la matière organique et le recyclage des éléments dans le sol, car ils sont très nombreux. Pendant le temps des sucres, attirés par l’eau d’érable, ils s’accumulent parfois dans les chaudières de récoltes. Ils sont de la même famille que les collemboles qui flottent et sautent lorsqu’on arrose les bouquets infestés dans les maisons. Les avez-vous reconnus ?

Si vous connaissez d’autres informations sur ce particulier petit insecte, je serais ravi de les connaitre.


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Notre adresse

Contactez nous

1242 Boul. Marcotte

Roberval (Québec)

Canada, G8H 2P2

TEL:    1 418 515-4616

E-MAIL:  quebecphotogravie@gmail.com

Nous acceptons

Show More

Suivez nous

  • Facebook Reflection
  • Instagram

© 2012-2020 Québecphotogravie, Tous droits réservés